[PARUTION] Les mobilités étudiantes du Sud vers les écoles de cinéma de l’Est socialiste

Vient de paraître : Gabrielle Chomentowski, « Caméra au poing et valise à la main : les mobilités étudiantes du Sud vers les écoles de cinéma de l’Est socialiste », Cahiers du monde russe, vol. 63, n°3-4, 2022, p. 619-646.

Résumé :

Le début des années 1960 vit l’arrivée de nombreux étudiants originaires d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine dans les écoles de cinéma des pays d’Europe communiste et d’Union soviétique. Ces mobilités étudiantes s’inscrivaient dans le cadre plus large de l’aide au développement offerte par les gouvernements communistes aux pays devenus indépendants depuis la fin de la seconde guerre mondiale. En s’intéressant plus particulièrement aux étudiants en cinéma, cet article propose tout d’abord de revisiter la chronologie de l’assistance éducative aux métiers du cinéma en Union soviétique durant la guerre froide. Puis, rappelant le contexte politique et culturel propre à l’accueil des étudiants étrangers à partir de la fin des années 1950, il offre un portrait de ces étudiants africains, asiatiques et latino-américains formés en Tchécoslovaquie (FAMU), en Pologne (Łódź) et en URSS (VGIK) ainsi qu’un panorama de leurs sociabilités cosmopolites. Après s’être concentrée sur l’organisation des études au VGIK et les films d’étudiants, la dernière partie de l’article, à travers des documents d’archive et des témoignages, traite du retour au pays des étudiants, permettant ainsi de repenser les circulations cinématographiques.

Accéder à l’article



Citer ce billet
globalyouth (2022, 24 novembre). [PARUTION] Les mobilités étudiantes du Sud vers les écoles de cinéma de l’Est socialiste. The GlobalYouth Notebook. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w2wi

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search