[COLLOQUE] Étudiants, intellectuels et artistes étrangers et post-coloniaux en France dans les années 68

Suite à l’appel à contribution lancé en 2020, le colloque “Etudiants, intellectuels et artistes étrangers et post-coloniaux en France dans les années 68” aura lieu les 25 et 26 mai 2021 à la fois en présentiel au Centre de colloques du Campus Condorcet et en visio (tous les détails ici). Organisé par le Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (CHS), en partenariat avec le Campus Condorcet, le CollEx Persée, l’ANR GlobalYouth, l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC) et l’IDHES.

PROGRAMME

MARDI 25 MAI 2021

INTRODUCTIONS

9h30-9h35 – Introduction – Françoise Blum (CHS / CNRS)

9h35-9h55 – Les passeurs de la révolte. Etudiants étrangers en France en mai-juin 1968 – Guillaume Tronchet (IHMC / ENS-PSL)

TRIBUNES

Modératrice : Ludivine Bantigny (GRHis / Université de Rouen)
9h55–10h15 – Les étudiants portugais en France en maijuin 1968 – Victor Pereira (ITEM / Université de Pau des Pays de l’Adour)
10h15 –10h35 – Les étudiants grecs à Paris pendant la dictature des colonels – Ionna Kasapi (GERME, Université d’Angers)
10h35–10h55 – Pause

Modérateur : Frank Georgi (IDHE.S / Université Paris-Saclay, Université d’Evry)
10h55-11h15 – «Le mai 68 brésilien»: la Maison du Brésil dans la Cité universitaire de Paris – Angelica Muller (Université Féderale Fluminense, CHS / Paris1)
11h15-11h35 – Les G.Is des barricades de maijuin 68 – Arthur Roth (Université Toulouse Jean-Jaurès)
11h35-12h15 – Discussion
12h15-13h45 – Déjeuner

Modérateur : Boris Gobille (Triangle, ENS de Lyon)
13h45-14h05 – A forgotten history: Confederation of Iranian students and the «making of global 1968» – Amirpasha Tavakkoli (Sciences Po Paris)
14h05-14h25 – Étudiants et intellectuels cambodgiens en France en mai-juin 1968 – Marie Aberdam (Case / Inalco, Ehess, Cnrs, Sirice)
14h25-14h55 – Discussion
14h55-15h25 – Pause

RENCONTRES

Modérateur : Alexis Roy (IMAF / CNRS)
15h25-15h45 – Des rencontres improbables: les étudiants et intellectuels britanniques en France en mai-juin 68 – Daniel Gordon (Edge Hill University)
15h45-16h05 – Palestine en France : rencontres et interactions militantes entre Palestiniens et Français dans la France des années 68 – Thomas Maineult (Centre d’histoire de Sciences po)
16h05-16h35 – Pause
16h35-16h55 – Transferts, liens, connexions. Le rôle de Conrad Detrez dans les circulations contestataires – Elie Teicher (Université de Liège / Boursier FRESH)
16h55- 17h15 – Mobilisations de soutien aux «Trois Marias» : internationalisme féministe dans le contexte post-68 – Maira Abreu (GTM-Cresppa / Universidade de São Paulo )
17h15-18h – Discussion

MERCREDI 26 MAI 2021

 10h00-10h20 – Paris, capitale mondiale des intellectuels «révolutionnaires» ? – Antoine Aubert (CESSP)

APPRENTISSAGES / PRATIQUES MILITANTES

Modératrice : Eugenia Palieraki (CPJP / CY Cergy Paris Université)
10h20-10h40 – Condition postcoloniale en mai 68 – Burleigh Hendrikson (Pennsylvania State University)
10h40-11h00 – L’apprentissage de pratiques militantes chez les étudiants polynésiens pendant Mai 68 : quels héritages dans le mouvement contre les essais nucléaires à Moruroa et Fangataufa ? – Clémence Maillochon (CRESAT / Université de Haute-Alsace)
11h00-11h20 – Pause

Modératrice : Ophélie Rillon (IMAF / CNRS)
11h20-11h40 – L’UEG des années 1968 : le moteur d’une décennie indépendantiste en Guyane – Edenz Maurice (CERMA-Mondes Américains / EHESS)
11h40-12h00 – The French Connection : Charles Bettelheim, Mexican students in 1968, and transnational Maoism – Jorge Ivan Puma Crespo (Notre Dame University / Université Paris-Saclay Université d’Evry)
12h00-12h40 – Discussion
12h40-14h10 – Déjeuner

REGARDS

Modérateur : Gabrielle Chomentowski (CHS / CNRS)
14h10-14h30 – Etudiants étrangers des écoles de cinéma à Paris en mai 68 – Lea Morin (Chercheuse indépendante, curatrice)
14h30-14h50 – Etudiants d’Afrique sub-saharienne acteurs de mai ? – Françoise Blum (CHS / CNRS)
14h50-15h10 – Juste un mouvement – Vincent Meesen (Artiste)
15H10-15h40 Pause
15h40-16h00 Traces – Frank Veyron (La Contemporaine) (sous réserve)
16h00-16h30 – Discussion

CONCLUSION

16h30-17h00 – Conclusion – Michelle Zancarini-Fournel  (LARHA / Université Lyon1) 

COMITE SCIENTIFIQUE : Ludivine Bantigny, Françoise Blum, Gabrielle Chomentowski, Boris Gobille, Frank Georgi, Burleigh Hendrickson, Pierre-Jean Le Foll-Luciani, Edenz Maurice, Eugenia Palieraki, Ophélie Rillon, Alexis Roy, Guillaume Tronchet.

[BOOKS] “Les voyages forment la jeunesse. Les boursières scientifiques David-Weill à la découverte du monde (1910-1939)”

Vient de paraître : Antonin Durand (éd.), Les voyages forment la jeunesse : les boursières scientifiques David-Weill à la découverte du monde (1910-1939), Presses universitaires de Strasbourg, 2020, 430p.

Quatrième de couverture :

En 1909, le banquier David Weill lançait la première Bourse de voyage permettant aux étudiants français, sans distinction de sexe, d’étudier un an à l’étranger. Cette porte ouverte sur l’Europe et sur le monde permit à une génération d’étudiantes – encore très minoritaires dans l’Université française – de découvrir le fonctionnement académique et la vie étudiante à l’étranger.

Ce volume regroupe neuf rapports de séjour rédigés par ces pionnières, nous offrant le témoignage de nouveaux savoirs, de pratiques de recherche et d’enseignement, mais aussi, plus généralement, de leurs impressions sur le monde de la première moitié du XXe siècle et sur la place nouvelle que les femmes y occupent.

À travers la mosaïque de pays et de disciplines qu’ils recouvrent – mathématiques, physique, chimie, biologie, géologie, économie –, ces documents offrent un nouveau regard sur les pratiques scientifiques dans le monde de l’entre-deux-guerres et sur la condition féminine au sein des élites savantes.

Lien vers le site de l’éditeur

[EXPO VIRTUELLE] Mai-Juin 1968 : étudiants étrangers en France

A partir de fonds d’archives conservés par le Centre d’histoire sociale des mondes contemporains, une exposition virtuelle autour du rôle des étudiants étrangers en mai-juin 1968 en France a été réalisée sous le commissariat de Françoise Blum (CHS/CNRS), avec le soutien de l’ANR GlobalYouth, de l’infrastructure Huma-Num pour les humanités numériques, et dans le cadre des projets documentaires du Campus Condorcet. Plusieurs des membres de l’équipe GlobalYouth figurent parmi les contributeurs de cette exposition, laquelle constitue une première étape d’un projet plus vaste, dont on dira prochainement quelques mots ici.

Pour découvrir l’exposition

[COLLOQUE] Régions, frontières, migrations – Les mobilités étudiantes en question

Le vendredi 8 novembre 2019, Hugo Bréant (post-doctorant de l’équipe GlobalYouth) interviendra au sein de la session “Frontières et gestion des circulations étudiantes : situations africaines” de la journée d’études sur les mobilités étudiantes organisée par les Groupes “Mobilités” et “Intégrations régionales” du Labex Dynamite, avec la participation du consortium d’appui à l’Université Galatasaray. La journée se déroulera à Paris, au Centre Panthéon et au sein de l’Institut de Géographie.

Lien vers le programme de la journée.

[COLLOQUE] Towards a Global Student? Culture, Politics and the Making of International Higher Education in the Cité Internationale Universitaire in 20th Century Paris

Le 19 juillet 2019, 4 membres de l’équipe GlobalYouth – Antonin Durand, Lidia Lesnykh, Antonia Maria Mora Luna et Guillaume Tronchet – interviendront dans un panel intitulé “Towards a Global Student: Culture, Politics and the Making of International Higher Education in the Cité Internationale Universitaire in 20th century Paris” dans le cadre de la 41ème International Standing Conference for the History of Education (ISCHE) qui aura lieu à Porto au Portugal du 16 au 20 juillet 2019 et intitulée cette année “Spaces and Places of Education”. 

Lien vers le programme de la conférence 

[COLLOQUE] New Perspectives: Film Schools as a Part of the (Inter)national Film Culture in Pre-Digital Times

Le 15 juin 2019, dans le cadre de la conférence annuelle du NECS (European Networks for Cinema and Media studies) qui se tiendra à Gdansk en Pologne, Gabrielle Chomentowski interviendra sur le thème de la circulation des étudiants dans les écoles de cinéma pendant la guerre froide dans un panel organisé par des collègues français, allemand et tchèque et intitulé “New Perspectives: film School as a Part of the (Inter)national Film Culture in Pre-Digitat Times”.

Lien vers le site du colloque 

[INVITES] Ludovic Tournès (Université de Genève) et Giles Scott-Smith (Université de Leyden)

Le 12 mars 2019, Ludovic Tournès (Université de Genève) et Giles Scott-Smith (Université de Leyden) seront les invités du programme GlobalYouth et du séminaire “Histoire transnationale, histoire globale : actualités de la recherche” organisé par le département d’histoire de l’Ecole normale supérieure, pour présenter leur dernier livre : Global Exchanges: Scholarships and Transnational Circulations in the Modern World, New York, Berghahn Books, 2017, 365 p.

Sommaire sur le site de l’éditeur

Introduction : A World of Exchanges: Conceptualizing the History of International Scholarship Programs (Nineteenth to Twenty-First Centuries)

Lien vers le site du séminaire 

[INVITES] Angelica Muller, professeure d’histoire contemporaine à l’Université fédérale Fluminense (Rio de Janeiro, Brésil)

Du 7 décembre 2018 au 7 mars 2019, Angelica Muller, professeure d’histoire contemporaine à l’Université fédérale Fluminense (Rio de Janeiro, Brésil) sera l’invitée du programme GlobalYouth à l’Ecole normale supérieure. Spécialiste de l’histoire du Brésil contemporain et des mouvements étudiants brésiliens, Angelica Muller travaille notamment sur l’histoire de la Maison du Brésil à la Cité internationale universitaire de Paris des années 1960 aux années 1990.

[SOUTENANCE] Sociologie et micropolitique des sociabilités dans les résidences universitaires internationales

Marion Ink (membre de l’équipe GlobalYouth) soutiendra sa thèse de doctorat « Sociologie et micropolitique des sociabilités. Ethnographies comparées dans trois résidences universitaires internationales (France, Etats-Unis, Canada) » le mercredi 21 novembre 2018, de 9h à 13h, à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, devant un jury composé de Michel Grossetti, Dominique Pasquier (rapportrice), Cécile Van de Velde et Yves Winkin (rapporteur).

Lien vers la page institutionnelle

 

[CONFERENCE] Localizing Global Dynamics of the Student Protest: International Students, Circulations and Cultural Connections at the Cité internationale universitaire de Paris in 1968

Le 3 octobre 2018, trois membres de l’équipe GlobalYouth (Françoise Blum, Antonia María Mora Luna, Guillaume Tronchet) seront présents à l’Université de Valencia (Espagne) à l’occasion du colloque Globalizing the student rebellion in the long ’68 – Conference in History of Education, pour évoquer les protestations à la Cité internationale universitaire de Paris en 1968 dans le cadre du panel organisé par GlobalYouth “Localizing Global Dynamics of the Student Protest: International Students, Circulations and Cultural Connections at the Cité internationale universitaire de Paris in 1968”.

Lien vers le site du colloque

[JOB] GlobalYouth recrute un-e post-doctorant-e en histoire contemporaine

Date limite : 21 septembre 2018


Établissement et laboratoire d’accueil :

  • École normale supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris (www.ens.fr)
  • Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC), UMR8066 (www.ihmc.ens.fr)

Contexte :

Recruté-e par l’École normale supérieure, et placé-e sous la responsabilité du porteur de projet, le/la post-doctorant-e sera intégré-e à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine dans le cadre du projet ANR « A Global Youth in the Making : the 200,000 residents of the Cité internationale universitaire in 20th-Century Paris » (ANR-17-CE28-0005-01)…….

Lire la suite de l’offre d’emploi au format PDF

[CONFERENCE] Les maisons du Brésil et de l’Argentine à la Cité internationale universitaire de Paris en Mai 68

Le 10 septembre 2018, le Centre d’histoire sociale du XXe siècle organise une journée d’études sur Mai 68, au cours de laquelle le panel “Territoires de Mai” sera l’occasion d’entendre plusieurs membres de l’équipe GlobalYouth intervenir sur la Cité internationale universitaire de Paris en Mai 68 : Françoise Blum (présidente de séance), Angelica Muller (sur “La Maison du Brésil dans les années 1968 : lieu de résistance étudiante, de surveillance militaire et de conflit politique”), et Nino Lima (sur “La Maison de l’Argentine en 1968”).

Lien vers le programme